Pour le Black Friday, les Français se préparent 18 jours avant le jour J

Aux États-Unis, le Black Friday marque traditionnellement le début de la saison des bonnes affaires, après Thanksgiving. Si les plus gros pics de ventes ont toujours lieu le Black Friday, ces dernières années, cette journée annuelle s’est transformée en un événement international qui booste les ventes de plus en plus tôt chaque année, transformant le mois de novembre en cybermois des affaires dans le monde entier.

Tendances mondiales et régionales du Black Friday

Les analyses des ventes quotidiennes reposent sur les données du quatrième trimestre 2019 et 2020 issues de milliers de clients retail de Criteo dans le monde entier, comparées à la moyenne du 1er au 28 octobre 2020.

Monde : Au cours des semaines précédant le Black Friday 2020, les ventes ont augmenté de 28 % par rapport à 2019

En octobre 2020, les ventes en ligne étaient déjà très élevées (+25 % par rapport à 2019), frayant le chemin pour un impressionnant cybermois de novembre.

Les consommateurs ayant effectué leurs achats plus tôt, les ventes des trois premières semaines de novembre 2020 ont progressé de 28 % par rapport à l’année précédente.

Les ventes mondiales du Black Friday 2020 ont plus que doublé (+168 %) par rapport à octobre de la même année. Le pic du Black Friday 2019 avait été plus prononcé, à +213 %.

ÉTATS-UNIS : Les ventes du cybermois 2020 ont augmenté de 29 % par rapport à 2019.

Aux États-Unis, les ventes d’octobre 2020 ont progressé de 25 % par rapport à l’année précédente, en raison de l’impact du COVID-19 et d’un important effet de halo dû à l’Amazon Prime Day. La dynamique s’est poursuivie, entraînant une hausse des ventes de 29 % par rapport à l’année précédente au cours des trois premières semaines de novembre.

Le jour du Black Friday lui-même, les ventes ont bondi de 212 % en 2020 par rapport au mois d’octobre. Un chiffre légèrement inférieur au pic de +253 % enregistré en 2019.

Royaume-Uni : En novembre 2020, les ventes ont augmenté de 33 % d’une année sur l’autre

Au Royaume-Uni, les ventes au cours des trois premières semaines de novembre ont progressé de 33 % par rapport à l’année précédente.

Elles ont bondi de 283 % pendant le Black Friday, par rapport à la moyenne d’octobre.

Un autre pic de ventes important a eu lieu le lendemain de Noël, le 26 décembre, avec +69 % (par rapport à octobre).

France : Les ventes ont augmenté de 66 % en novembre 2020, par rapport à l’année précédente

Le mois de novembre a été marqué par d’importants pics de dépenses en France. Du 1er au 21 novembre, les ventes ont progressé de 66 % par rapport à novembre 2019, propulsées par des fermetures de magasins.

Le Black Friday a été reporté d’une semaine en France, provoquant un pic considérable des ventes (+316 %) le 4 décembre par rapport à octobre.

Allemagne : Le pic des ventes de 2020 reflète celui de 2019

En Allemagne, les ventes ont progressé de 11 % du 1er au 21 novembre par rapport à la même période de 2019, ce qui montre que l’événement a été attendu (bien que cette hausse soit inférieure à celle constatée au Royaume-Uni et en France).

Les ventes du Black Friday 2020 ont bondi de 187 % par rapport à octobre, ce qui est juste en dessous de la moyenne européenne et au même niveau que les niveaux de 2019.

APAC +19 % de ventes par rapport à novembre 2019

Dans la région APAC, les ventes ont progressé de 19 % au cours des trois premières semaines de novembre, par rapport à l’année précédente.

Très populaires en Asie du Sud-Est, le Singles’ Day et le Double Twelve sont les pics les plus importants du quatrième trimestre en APAC (+75 % et +51 %, respectivement, par rapport à la moyenne d’octobre).

La Corée du Sud a enregistré une hausse des ventes de 37 % pour la fête des célibataires. Le Japon n’a pas d’événements commerciaux particuliers sur cette période et n’enregistre donc pas de pics de ventes.

Parcours d’achat du Black Friday : durée de la période de considération par région

Dans de nombreux pays d’Amérique, EMEA et APAC, les ventes grimpent en flèche lors du Black Friday. D’après nos données, les shoppers ne font pas d’achats impulsifs, mais préparent leurs achats du Black Friday bien avant le jour J.

Nos données montrent qu’en moyenne, entre le premier contact et l’achat, un nouveau client aux États-Unis a besoin de deux semaines de réflexion (voire plus dans d’autres pays) avant d’effectuer un achat lors du Black Friday.1

Pour les spécialistes du marketing, cela signifie que les campagnes du Black Friday doivent comporter un élément de considération visant à toucher et à attirer les shoppers sur leurs sites web bien avant le Black Friday afin d’optimiser les ventes le jour J.

Voici la répartition par régions du parcours d’achat du Black Friday :

  • États-unis : Parcours moyen vers l’achat : 14 jours. Le parcours le plus long vers l’achat : un mois
  • Royaume-Uni : Parcours moyen vers l’achat : 15 jours. Le parcours le plus long vers l’achat : un mois
  • France : Parcours moyen vers l’achat : 18 jours. Le parcours le plus long vers l’achat : six semaines
  • Allemagne : Parcours moyen vers l’achat : 24 jours. Le parcours le plus long vers l’achat : huit semaines
  • Japon : Parcours moyen vers l’achat : 34 jours. Le parcours le plus long vers l’achat : neuf semaines

1Données Criteo, habillement, T4 2020, sur ordinateurs et mobiles, tous appareils confondus.


Source : Criteo

Vous aimerez aussi...