Sur les réseaux sociaux, les hommes mentent plus que les femmes

LE CHIFFRE :

10%

Les internautes se servent des réseaux sociaux pour se mettre en valeur et n’hésitent pas dans 10% des cas, à travestir la réalité pour recueillir un maximum de « Likes » et satisfaire leur amour-propre.

Cette quête de reconnaissance sociale mise en évidence par l’étude de Kaperski Lab1 est plus prononcée chez les hommes que chez les femmes.

Ils dévoilent plus facilement leur vie privée, déforment plus souvent la réalité pour attirer l’attention.

 

Exemples :

  • 24 % des hommes craignent que, si peu de visiteurs aiment leurs publications et que leurs amis pensent qu’ils ne sont pas « populaires », contre 17 % des femmes
  • 12% des internautes dont 14% d’hommes prétendent être à un endroit qui ne correspond pas à la réalité
  • 29 % des hommes avouent être affectés si une personne qui compte à leurs yeux n’indique pas aimer ce qu’ils postent.
  • 14% des hommes vs 7% des femmes sont prêts à révéler une info gênante ou confidentielle sur un ami, collègue ou employeur
  • 15% des hommes seraient prêts à publier des photos d’amis en état d’ébriété contre 8% des femmes
  • Et 12 % de la gente masculine socionaute serait prête à publier une photo d’eux-mêmes en tenue légère et même 9 % dans le plus simple appareil (contre à peine 5 % des femmes)

 

Pour en savoir plus :

1 Source Kaperski Lab « The economic contribution of advertising in Europe ». Janvier 2017

Le communiqué de presse est disponible ICI

Vous aimerez aussi...