Rétrospective de l’année 2020 pour le e-commerce

Le bilan de l’année 2020, dressé par Webloyalty, dévoile les particularités de l’année 2020, en particulier dans le secteur du e-commerce. L’étude, qui se base sur le Webloyalty Panel (un ensemble de 30 sites de e-commerce parmi les plus grandes références françaises), a pour objectif de quantifier l’évolution des volumes de leurs transactions.

Une hausse considérable des commandes en ligne

Avec une augmentation du volume global des ventes d’une hauteur de 22% (en comparaison avec 2019), les transactions en ligne ont contribué pour accompagner les Français à traverser la période de la crise sanitaire due à l’épidémie de Covid-2019 et la fermeture des commerces qu’elle a engendrée.

Les secteurs les plus sollicités en 2020


Le Webloyalty panel constate que les sites de e-commerce spécialisés dans le secteur alimentaire avaient enregistré une hausse de 42% sur l’ensemble de l’année 2020. Le secteur alimentaire est suivi par l’univers de la maison (+35%) et celui de la mode (+12%). En revanche, certains secteurs ont été impactés négativement par la crise sanitaire, les secteurs du voyage et de la billetterie en ligne ont été les grands perdants de 2020, avec des baisses respectives de 36 et 65%.

Les effets du confinement

Certains mois affichent des records de commandes en ligne : avec une hausse de 47%, 35% et 41%, novembre, avril et mai 2020 sont ceux qui ont connu la plus grande évolution en un an. Ils correspondent aux deux confinements, qui ont été des périodes charnières de l’année, galvanisant la part d’achats en ligne. Celle-ci a augmenté de 38% entre le 16 mars et le 20 mai 2020, et de 63% entre le 30 octobre et le 27 novembre (en à peine moins d’un mois !)
Avec les distanciations sociales en vigueur, les sites de e-commerce ont aussi été pris d’assaut au moment des fêtes de fin d’année, pour effectuer les achats de Noël. Du 27 novembre au 20 décembre, la part des achats en ligne a enregistré une hausse de 23%, comparé à 2019, toujours selon Webloyalty.

L’alimentaire, grand gagnant de 2020

Le confinement a surtout eu une incidence directe sur le secteur alimentaire. Selon l’étude Webloyalty, 26% de ses ventes ont été effectuées lors du premier confinement, entre le 16 mars et le 20 mai 2020. Les sites de e-commerce alimentaire ont d’ailleurs a enregistré une hausse conséquente de 91% pendant le mois d’avril.

L’importance du Black Friday

Moment clé de l’année, le Black Friday, intervenu cette année en pleine sortie du confinement, a représenté une opportunité de taille pour les sites de vente en ligne. Il a particulièrement dynamisé au mois de novembre, les clients ayant eu une préférence pour effectuer leurs achats sur internet le dimanche. Avec plus de 19% de transactions enregistrées par rapport à 2019, le Black Friday reste le jour le plus prolifique de l’année. Les autres opérations de promotion, comme les French Days, ont également enregistré une hausse, de plus de 25% pour l’édition printanière, et de plus de 41% lors de la rentrée scolaire.

2020 aura été une année particulièrement éprouvante pour l’économie et les commerces traditionnels. Mais l’étude Webloyalty tend à démontrer que l’année aura été profitable aux sites de e-commerce, notamment grâce aux deux nouveaux temps forts qui s’inscrivent dans cette rétrospective, les périodes de confinement ayant favorisé les achats en ligne.

https://webloyalty.fr/wp-content/uploads/Webloyalty-Panel-Retrospective-e-commerce-2020.png

Source : Webloyalty

Vous aimerez aussi...