Pour mieux cerner le recrutement en agences et chez les annonceurs

LE CHIFFRE :

75%

Selon le Baromètre des métiers de la communication1, les agences comme les annonceurs recherchent en matière de recrutement des profils généralistes plutôt que spécialistes.

Cette année, les annonceurs ont d’abord recruté des salariés s’occupant de la communication interne (15,5%) avant ceux se chargeant de l’événementielle (13,5%), du digital (13,2%) et des relations presse (12,1%).

Côté agences, le digital est le premier poste de recrutement (18,5%) avant les commerciaux BtoB (16,7%) et des salariés chargés de l’événementielle (14,8%).

Si le principal canal de recrutement demeure le réseau pour les deux parties (20,7% pour les annonceurs et 22,4% pour agences), les annonceurs utilisent la mobilité interne bien plus que les agences (14,1% pour les premiers vs 7,5% pour les secondes).

Les écoles sont aussi un canal très apprécié par les deux parties, que ce soit suite à des stages, des alternances ou directement après la scolarité.

Autre différence entre agences et annonceurs, le type de contrat établi à l’embauche. Si les annonceurs privilégient les CDI (54,9%) les agences choisissent plutôt les CDD (53,8%).

Les recruteurs demandent toujours une expérience de plus de 3 ans, 37,6% chez les annonceurs et 30,8% dans les agences mais cette part diminue d’année en année chez ces dernières au profit de l’alternance.

Autres critères recherchés par les deux structures au cours d’un entretien d’embauche, les qualités relationnelles et rédactionnelles. Mais, les agences attendent aussi une réelle capacité d’adaptabilité de la part du candidat.

En termes de salaires de recrutement, des différences importantes entre les deux structures ressortent de ce baromètre puisque 40,8% des personnes embauchées chez l’annonceur toucheront plus de 25 K€ par an contre 12% dans les agences. La majorité (52%) des salaires de recrutement en agence se situent entre 21 k€ et 25 k€.

Pour en savoir plus:
1 Source : Sup de Com « 3ème Baromètre des métiers de la communication » réalisée entre février et mai 2015 auprès 142 annonceurs (81,7%) et agences (18,3%).

infographie2015

Vous aimerez aussi...