Les secteurs médias et divertissements à horizon 2021 selon PWC

Le secteur des Médias et du Divertissement a fondamentalement évolué pour se focaliser principalement autour de l’expérience utilisateur. Afin de se démarquer de leurs compétiteurs, les entreprises doivent développer des stratégies qui embarquent leurs consommateurs et leur proposent l’expérience la plus immersive possible. L’utilisation des données et la technologie se trouvent au cœur de cet enjeu.

Historiquement, l’enjeu clé du secteur des Médias et du Divertissement résidait dans l’importance du contenu proposé en rapport avec la stratégie de distribution, et la valeur dégagée par la combinaison des deux. Cela s’est traduit une consolidation des acteurs du secteur.

Cependant, avec l’évolution de la technologie et des habitudes des consommateurs, l’enjeu pour se démarquer repose sur l’expérience immersive offerte au consommateur. C’est pourquoi les entreprises inscrivent la technologie au cœur de leur stratégie pour connaitre, fidéliser leurs clients et animer des communautés de « fans ».

Alors que les entreprises du secteur des Médias et du Divertissement font face à des enjeux bien spécifiques, elles doivent également faire face à des dynamiques globales qui affectent leur activité.

En premier lieu, les menaces les plus importantes perçues par les dirigeants de ce secteur sont avant tout l’incertitude économique (à 72%) puis les exigences réglementaires (55%), et enfin, la volatilité des taux de change (49%) d’entre eux.

Ces craintes sont fortement modulées en fonction de la région : en Chine par exemple, la croissance reste forte sans défis significatifs en matière de gouvernance ou de morosité économique.

Dans un environnement nécessitant des changements technologiques importants et des adaptations réglementaires constantes, le secteur des Médias et du Divertissement rencontre de nombreux défis qui ralentissent sa croissance.

La saturation du secteur, causée en partie par l’évolution du comportement des consommateurs avec le digital, provoque une perte régulière de parts de marché dans l’économie mondiale, que les revenus historiques ne parviennent pas à compenser.

Internet, la publicité online, les jeux vidéos et la fourniture d’accès à internet sont les 4 principaux relais de croissance du secteur des Médias et du Divertissement, tandis que les journaux, magazines et livres représentent les médias les plus en baisse. 

Alors que le marché des journaux et magazines diminuent (ils devraient reculer de 4% d’ici 2021), le développement des accès Internet, de la vidéo sur Internet, de la publicité en ligne et des jeux vidéos sont des moteurs de croissance. Fin 2016, la France était le deuxième marché européen de l’Europe de l’Ouest en termes de revenus d’accès Internet, derrière l’Allemagne.

D’autres relais de croissance sont l’e-sport et le secteur de la réalité virtuelle, qui vont augmenter respectivement de 30,3%  et 76,6% par an d’ici 2021.

En outre, La publicité sur mobile dépassera la publicité sur internet fixe en 2018, jusqu’à représenter 59% de la publicité digitale en 2021.

Source : PWC

Vous devriez apprécier