Les Français et les téléphones reconditionnés

Marché en plein essor en passe de devenir une tendance de consommation, les smartphones reconditionnés séduisent de plus en plus le grand public. Si en 2017 le marché représentait 10% du volume global des ventes de smartphones2, celui-ci pourrait prendre de l’ampleur comme l’indique l’étude menée en octobre 2018 par la marque française de smartphones reconditionnés premium SMAAART avec l’IFOP.

En quoi le marché du smartphone reconditionné a-t-il du potentiel ? Est-ce un cadeau à offrir à Noël ? Qu’est ce qui séduit les Français ? Quels sont les freins et comment les lever ? Ce sont quelques-unes des questions posées par SMAAART et l’IFOP à un échantillon national-représentatif de 1 000 Français âgés de 18 à 65 ans.

Un marché à fort potentiel…

Résultat de recherche d'images pour "téléphone reconditionné"En 2018, 1 Français sur 5 – dont 31% issus de la génération Z3 – a déjà acheté un téléphone reconditionné. Ils pourraient être bientôt 1 sur 3. En effet, l’étude révèle que 36% des Français de 18 à 65 ans sont prêts à faire l’acquisition d’un smartphone reconditionné. « Ce qui pourrait représenter un marché potentiel de 8,6 millions d’unités sachant que le marché de la téléphonie en France représentait en 2017 un volume de 23,9 millions d’unités vendues » analyse Marlène Taurines, Directrice Générale de SMAAART.

Parmi les plus intéressés, ceux qui ont déjà fait l’acquisition d’un téléphone reconditionné (67% – + 31 points par rapport à la population globale), les étudiants (47%) et la génération X4 (40%). Qu’est-ce qui motive les Français ? Ils citent avant tout un prix moins cher que celui d’un téléphone neuf (31% de citations prioritaires), la gestion du service client et SAV en France (12%) ainsi que la confiance dans l’entreprise qui a géré le reconditionnement (11%).

Et…notamment à Noël : 29% des sondés pourraient offrir un smartphone reconditionné à l’occasion de Noël. Une idée de cadeau high-tech et responsable qui séduit de plus en plus.

 

La confiance, maître mot pour lever les freins à l’achat

Résultat de recherche d'images pour "téléphone reconditionné"Malgré cette tendance de consommation à la hausse, le marché connait encore quelques freins à l’achat dont les principaux sont :

  • la crainte que le téléphone tombe en panne est citée par 45% des Français
  • La crainte que la garantie ne soit pas appliquée est indiquée par 11% des Français

« Des chiffres qui s’expliquent car nous sommes acteurs d’un marché nouveau, peu structuré et en plein essor. Les craintes vont se lever au fur et à mesure que nous saurons rassurer les consommateurs sur la qualité des produits et des services proposés. L’achat d’un smartphone reconditionné fera bientôt partie des habitudes de consommation des Français tout comme peut l’être l’achat d’une voiture d’occasion » explique Jean-Christophe Estoudre, Président de SMAAART.

L’étude montre que les services proposés par les marques de smartphones reconditionnés jouent un rôle majeur dans la confiance que les Français peuvent leur accorder.

  • Pour 32% des sondés, la promesse du « satisfait ou remboursé » après une période d’essai du téléphone joue un rôle prépondérant
  • Pour 25% des interviewés, c’est le SAV facilement joignable qui compte avant tout
  • Pour 12% des répondants, c’est le reconditionnement en France qui contribue, en premier, à avoir confiance dans le produit

« Le marché du téléphone reconditionné est encore mal appréhendé par les Français. Ils sont 67% à associer cette catégorie à un simple téléphone d’occasion revendu. Or, il s’agit d’un téléphone d’occasion dont la fonctionnalité est garantie comme à l’origine et remis sous un emballage neuf. Comme nous pouvons le constater, la filière doit encore lever les freins et gagner la confiance des Français. Les acteurs ont un réel rôle à jouer dans la sensibilisation du grand public et dans la mise en place de services de qualité » explique Marlène Taurines, Directrice Générale de SMAAART.

Résultat de recherche d'images pour "téléphone reconditionné"

Sortir ses téléphones du tiroir, véritable enjeu écologique :

Le nombre d’anciens téléphones conservés chez les particuliers représente un volume considérable. Selon l’étude, 83% des Français stockent des téléphones chez eux. Les raisons pour lesquelles ils accepteraient de s’en défaire sont principalement écologiques :

  • 29% d’entre eux seraient prêts à se défaire d’un téléphone non utilisé si ce dernier est recyclé afin de contribuer à la préservation de l’environnement ;
  • 25% seraient motivés à le(s) revendre à une entreprise pour qu’elle le(s) reconditionne et qu’elle en réutilise les composants.

Méthodologie

Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 26 au 30 octobre 2018. L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 à 65 ans. Parmi elles, 115 personnes étaient nées entre 1995 et 2000 (Génération Z), 306 personnes entre 1980 et 1994 (Génération Y ou Millenials), 311 personnes entre 1965 et 1979 (Génération X) et 268 personnes entre 1953 et 1964 (Baby-boomers).

Source : univers made in France

La présentation :

Vous devriez apprécier