Les cadres dirigeants et les médias

Quartz vient de publier son étude Quartz Global Executives sur les habitudes de veille des personnes les plus « intelligentes, influentes et actives du monde ». 1357 cadres dirigeants de différents pays ont été interrogés afin de savoir comment ils se cultivent, via quelles plateformes ou encore quelle est leur perception de la publicité.

Le temps vaut de l’or

Le constat principal qui ressort de cette étude, c’est que le gain de temps est la préoccupation première des cadres dirigeants.

Lorsqu’il s’agit de s’informer, la majorité des interrogés affirment faire leur revue de presse le matin au réveil et seulement 6 % en fin de journée. Cette proportion peut s’expliquer facilement par le fait qu’ils ont plus de disponibilités le matin au réveil, pendant leur déjeuner ou dans les transports plutôt que le soir après une journée de travail et d’éventuelles obligations professionnelles.

9/10 cadres sont actifs sur les réseaux sociaux

La plateforme la plus utilisée par les cadres interrogés est LinkedIn, suivie par Facebook (68 %) et Twitter (53 %).

Les pratiques des cadres dépendent aussi de leur secteur d’activité. Ceux qui travaillent dans la finance et le consulting utilisent le plus LinkedIn (80 %), tandis que ceux qui sont dans les médias auront tendance à utiliser Facebook (79 %) et Twitter (69 %). Instagram rencontre plus de succès chez les cadres dans les nouvelles technologies et les médias (58 %).

Mais la vidéo n’a pas encore fait sa percée

Si la vidéo explose sur les réseaux sociaux, les cadres restent plutôt traditionnels dans leur préférence de canaux de communication. En effet, 94 % d’entre eux s’informent en premier lieu grâce aux newsletters, 89 % via les sites internet et seulement 46 % grâce à des vidéos sur Internet.

Les médias classiques ont la cote puisqu’ils sont la source principale d’information de 80 % des dirigeants.

Ils sont intéressés par la finance, les affaires et la politique

Les cadres dirigeants sont intéressés par des actualités de grande envergure : la finance (93 %), les affaires (85 %), la politique (77 %) et la technologie (65 %).

L’importance de la source

89 % des cadres auront tendance à cliquer sur un lien si la source de l’information est reconnue (un grand média par exemple), si le sujet du papier a un rapport avec leur domaine d’activité, si la phrase d’accroche les capte ou encore s’ils ont confiance en la personne qui partage ce contenu.

Si la grande majorité d’entre eux sont aptes à partager une information (88 %), la nature de la source influe sur leur décision.

Les partages concernent à 84 % les articles long format, suivi par les graphiques et données et les vidéos d’actualité.

Les cadres sont sensibles au brand content

La publicité a tendance à ennuyer l’internaute, cependant, 84 % des cadres avouent lire volontiers du brand content si celui-ci est bien produit et qu’il a une valeur ajoutée. L’étude met l’accent sur le fait que les jeunes cadres sont plus sensibles à ce genre de contenus publicitaires que leurs homologues plus âgés, toujours plus exigeants en termes de qualité. Par exemple, ils n’apprécient guère quand une vidéo les interrompt pendant leur lecture ou lorsqu’ils rencontrent un push.

La place du mobile est grandissante chez les cadres

En deux ans, les cadres sont passés de 41 % à 59 % à s’informer via leur smartphone.

Méthodologie : l’étude Quartz Global Executives a été réalisée par l’équipe marketing de Quartz. Les résultats proviennent d’un sondage de 47 questions posées à 1357 dirigeants mondiaux entre septembre et octobre 2016.

Source : Blog du modérateur

Image : Everypixel

Lien : ICI

Vous devriez apprécier