Le streaming vidéo dont Netflix sont les plus gros consommateurs de bandes passantes

LE CHIFFRE :

58%

Le streaming vidéo consomme à lui seul 58% de la bande passante mondiale du trafic descendant en 20181.

Le streaming vidéo est donc de loin le plus important consommateur de bandes passantes descendantes dans le monde soit largement plus que le web (17%), les jeux (7,8%) ou les réseaux sociaux (5,1%).

 

Et à lui seul, Netflix représente 15% de la bande passante descendante mondiale soit plus que le http (14%) ou Youtube (11,4%).

Aux Etats-Unis, le poids de Netflix dans la consommation de bandes passantes atteint même les 19,1% quand le http se situe à 16,5%.

Ce qui engendre des conflits avec les opérateurs mobiles (Verizon, Sprint…) qui accusent Netflix de faire des profits sur leurs dos, dès lors qu’il ne les paye pas pour occuper leurs bandes passantes.

 

Sur la région Europe, Moyen-Orient et Afrique, Youtube est le plus gros consommateur de bandes passantes (16,1%) avant Netflix (13%). Un résultat qui s’explique en grande partie par l’absence de ce dernier dans tous les pays.

 

En outre, ce rapport met en avant la « remontée » en puissance du protocole de piratage BiTorrent qui représente à lui seul 22% du trafic ascendant. Un niveau qui se monte à 31% pour la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique.

Les internautes seraient donc de plus en plus demandeurs de vidéos mais ne désireraient pas souscrire à tous les services…

Pour en savoir plus :

1 « The Global Phenomena Report 2018 » Sandvine

Streaming video : Youtube, Netflix, Amazon Prime, messageries vidéos telles que FaceTime ainsi que Comcast, DirectTV…

Vous devriez apprécier