La publicité programmatique en France en 2017

Depuis l’avènement de l’achat programmatique, les annonceurs et les marques font face aux problématiques liées à la qualité des inventaires et à la brand safety. Ces enjeux sont toujours d’actualité : d’ici 2019, rien qu’aux États-Unis, 83,6% des publicités digitales seront diffusées en programmatique, ce qui représentera environ 45,72 milliards de dollars*.

C’est dans ce contexte que RhythmOne publie son « Programmatic Insights Report Q4 2017 » qui dresse les tendances de l’ad blocking, des standards de qualité et des critères de mesures.

Ce qu’il faut retenir :

Focus sur l’Europe

  • Les dépenses programmatiques en Europe sont en hausse
  • En France, 81,5% des dépenses consacrées à la publicité display seront programmatique d’ici 2019***. En Allemagne ces mêmes dépense représenteront 74% des publicités display****
  • Les adblocks semblent plus populaires dans les pays Européens qu’aux Etats-Unis et au Royaume-Uni en particulier sur le mobile

 

Pour lutter contre le trafic invalide, le marché doit encore fournir des efforts :

  • Mettre l’accent sur la suppression de la fraude à la source plutôt qu’effectuer des mesures et une surveillance a posteriori
  • Mettre en place des normes de qualité et des critères de mesure universels
  • Pousser les fournisseurs et les éditeurs à adopter des publicités ads.txt et LEAN pour améliorer la transparence et favoriser un environnement publicitaire plus sécurisé

RhythmOne éclaire les annonceurs quant aux critères de sélection à privilégier afin de choisir le bon partenaire technologique :

  • Travailler avec des partenaires capables d’analyser et de fournir de la transparence
  • Rechercher des fournisseurs et des plateformes technologiques capables d’offrir une évaluation et d’éliminer le trafic suspect en temps réel
  • Travailler avec des fournisseurs transparents en ce qui concerne leur méthodologie et la qualité de l’inventaire
  • Chercher des plateformes qui proposent de l’inventaire apps et web properties
  • S’assurer de travailler avec des partenaires technologiques qui se distinguent par des mesures de qualité objectives et indépendantes, comme le Global Seller Trust IndexTM de Pixalate.

Source : Ratecard

Vous devriez apprécier