Internet, faible déclencheur d’achats

LE CHIFFRE :

20%

Selon OpinionWay1, 20% des Français déclarent avoir fait un achat une fois (11%) ou plusieurs fois (9%) après avoir vu une bannière ou un pop-up sur Internet.

Pour les Français, Internet n’est pas le meilleur moyen pour provoquer un achat, leur préférant le prospectus (76%), le bouche à oreille (69%), une offre PLV en magasin (61%) ou une publicité en TV, radio, presse ou affichage (53%)2.

La difficulté de la publicité sur Internet à transformer en acte d’achat pourrait s’expliquer par le fait que seuls 5% des consommateurs jugent les bannières et pop-up « pertinents », 7% les jugent « pratiques », 6% « intéressants » et 2% « intelligents ».

Les autres formes de publicité n’obtiennent pas de meilleurs résultats.

Moins de 4% des consommateurs trouvent « intelligentes » les publicités sur mobile, via email, les réseaux sociaux ou par liens sponsorisés sur les moteurs de recherche.

Au mieux 8% pensent que la publicité sur email est « intéressante » et 10% « pratique ».

Pour les Français, les publicités numériques font partie des publicités les plus « intrusives ». Seules les démarches téléphoniques (35%) font pires. 29% le pensent pour la notification sur mobile ou la publicité sur SMS et 26% pour les bannières ou pop-up.

Les consommateurs n’apprécient pas le côté « envahissant » des publicités sur Internet (31%).

En outre, ils ne sont que respectivement 11% et 9% à dire qu’une marque qui fait de la publicité d’une part sur les réseaux sociaux et d’autre part via des bannières est « moderne », soit le même score que les médias classiques.

 

Pour en savoir plus:
1 Source Opinionway pour Wincor Nixdorf « Les Français et les déclencheurs d’acte d’achat » septembre 2015. 1 019 personnes de 18 ans et plus interrogées entre le 2 et 3 septembre 2015

2 Prospectus (59% pour plusieurs achats et 17% pour un achat), bouche à oreille (44%, 25%), une offre PLV (41%, 20%), une publicité (32%, 21%).

Vous aimerez aussi...