Du commerce mobile vu par IBM

Le mobile, c’est un compagnon, un agenda, un ami, une console de jeux, et depuis peu, un sac de courses. Les volume d’achats effectués via son terminal sont en pleine croissance. Du coup, les offres s’adaptent de plus en plus, car les mobiles offrent un immense avantage aux marques : l’« hyperprésence ». Le mobile est  pour elles un canal de diffusion efficace (car instantané et sans limites géographiques), pertinent (possibilité de personnaliser le message) et relativement peu onéreux. Les publicitaires en font donc leur miel.

Le m-commerce (sur smartphones phablets et tablettes) doit guider le consommateur vers le site marchand afin qu’il effectue un acte d’achat. Ensuite vient l’éternelle satisfaction du client. Le troisième objectif correspond à la fidélisation qui est centrale dans une stratégie mobile.

Reste que certaines marques passent encore à côté de ce nouveau mode de consommation. Et voici, dans cette présentation (IBMMobile), ce qu’elles n’exploitent pas assez.

Source : Frenchweb

Vous devriez apprécier