Comment les Européens achèteront à Noël ?

L’édition de novembre 2014 du baromètre de la confiance de La Poste apporte une mise en perspective de la confiance dans 5 pays européens (France, Espagne, Italie, Allemagne et Royaume-Uni) et permet de situer la France parmi ses voisins européens en termes de confiance.

Plus de 7 Européens sur 10 feront leurs achats sur des sites de marques et près de 4 sur 10 les feront auprès de particuliers. Pour les sites de marque, l’usage prime sur la confiance ; pour les achats entre particuliers, c’est la confiance qui prime sur l’usage.

Les Européens plébiscitent les achats en ligne au moment de Noël…

Français, Allemands, Espagnols, Italiens et Britanniques ont très majoritairement l’intention d’acheter des produits ou des services en ligne à des marques ou des enseignes pour les cadeaux de Noël.

  • Les plus fervents : les Britanniques à hauteur de 85% ;
  • Les moins enthousiastes : les Espagnols à hauteur de 69% ;
  • Les Français sont 71% à déclarer avoir l’intention de le faire.

… et les achats ou échanges entre particuliers ne sont pas en reste

Dans tous les pays étudiés, l’intention d’achat en ligne sur des sites d’enseignes est plus élevée que les achats en ligne auprès de particuliers pour les cadeaux de Noël.

Pour autant, l’intention d’achat ou d’échanges en ligne de produits ou services avec des particuliers recueille des niveaux prometteurs :

  • Italiens, Britanniques et Espagnols sont les plus en avance avec respectivement 49%, 42% et 41% de niveaux d’intention.
  • Chez les Français, cette pratique est un peu moins entrée dans les mœurs (28% d’entre eux qui pensent faire des achats entre particuliers au moment de Noël).

Confiance et achats de Noël sur Internet

Au moment de Noël, on constate des mécanismes d’achats différents selon le type de transaction en ligne, et ce au niveau de (presque) tous les pays européens étudiés.

Les transactions sur les sites d’enseignes, de marques :

  • Alors que les niveaux de confiance dans l’achat de produits ou services en ligne sur des sites (qu’ils soient nationaux ou européens) sont déjà élevés (entre 58% pour les Italiens et 74% pour les Espagnols), les intentions d’achat sur ce type de sites au moment de Noël sont encore plus élevées (entre 71% pour les Français et 85% pour les Britanniques).
  • Ainsi, les achats en ligne pour Noël sont devenus un « réflexe » lorsqu’il s’agit de les faire sur des sites de marques ou d’enseignes, à tel point qu’une partie de ceux qui n’ont pas confiance dans les sites sont prêts à le faire : l’usage prime sur la confiance

Les transactions entre particuliers :

  • A l’inverse, les niveaux de confiance dans le fait d’acheter ou d’échanger des produits ou services en ligne avec des particuliers (qu’ils soient nationaux ou européens) sont plus élevés que les intentions d’achat au moment de Noël.
  • Les achats ou échanges avec des particuliers ne bénéficient pas (encore) de ce « réflexe », car malgré une certaine confiance envers les achats et échanges avec des particuliers, celle-ci ne se transforme pas (complètement) en acte d’achat : la confiance prime sur l’usage.

Source : TNS Sofrès

Vous devriez apprécier