CES de Las Vegas 2018, c’est parti !

Le CES, le plus grand salon mondial des innovations technologiques, a ouvert le mardi 9 janvier à Las Vegas.

Le CES, qu’est-ce que c’est ?

Créé en 1967, initialement à New York, le Consumer Electronic Show (CES) est le plus grand salon de l’électronique et des technologies au monde. Il accueille chaque année des milliers d’exposants de tous les pays et des centaines de milliers de visiteurs (professionnels uniquement) dont 7 000 journalistes. Installé, sur trois sites, au cœur de la ville des hôtels-casinos, le CES a été le théâtre des grandes annonces qui ont marqué l’histoire de l’électronique grande public (le magnétoscope en 1970, le DVD en 1996, la télé haute-définition en 1998, etc.).

A quoi faut-il s’attendre cette année ?

Le CES a beaucoup évolué au fil des années. Moins de surenchère technologique spectaculaire et plus d’usages et de vie réelle. On parle moins d’appareils électroniques audio-vidéo et plus d’objets connectés, d’intelligence artificielle et même de voiture autonome. D’ailleurs, le CES est devenu aussi important, si ce n’est plus, que les salons automobiles traditionnels pour les constructeurs. Pour preuve, par exemple, la présence, cette année encore, de Carlos Ghosn, le patron de Renault-Nissan qui devrait dévoiler notamment un système pour capter les sensations du conducteur afin d’anticiper les actions du véhicule.

Cette édition 2018 sera donc placée sous le signe de la voiture intelligente, de la ville intelligente, de la maison intelligente, de l’intelligence artificielle. Bref, de  « l’intelligence » partout (smart, en anglais). Charge aux journalistes présents sur place de vérifier si toutes ces machines sont vraiment aussi intelligentes que les constructeurs veulent bien le dire.

 

Le paradis des start-up

A côté des grandes marques (Samsung, LG, Sony, Intel, etc.), le CES fait également la part belle, depuis quelques années, aux jeunes pousses. Celles-ci viennent tenter leur chance dans le grand bain américain, en quête de notoriété ou de contacts commerciaux ou industriels. Parfois, la présence de certaines start-up se limite à un PowerPoint sur un coin de table (chèrement payé). Parfois, certaines annonces « buzzent » le temps d’un salon puis disparaissent aussi vite qu’elles sont apparues. Mais le CES est aussi l’occasion de découvrir beaucoup d’innovations réellement intéressantes, par exemple, dans le domaine de la santé, de la maison connectée ou de la gestion intelligente de l’énergie.

La French Tech

Parmi ces milliers de start-up, on trouve, depuis 2013, une majorité d’entreprises françaises, notamment sous la bannière French Tech. Elles seront plus de 300 cette année, constituant ainsi la deuxième représentation mondiale, juste derrière les Etats-Unis (pour les start-up uniquement). Bref, on risque d’entendre beaucoup parler français cette année encore dans les allées du CES de Las Vegas.

 

Maison connectée

Et si vous pilotiez toute votre maison à la voix, à l’aide de commandes vocales ? C’est déjà possible pour les lumières ou la musique. Demain, on pourra, en plus, donner des ordres à son four ou à son chauffage, grâce aux assistants vocaux de type Google Home ou Amazon Echo. Il devrait s’en vendre 36 millions en 2018. Et si vous n’avez pas envie de parler, vous pourrez envoyer un message écrit, par exemple, grâce au chatbot Messenger de l’entreprise française Netatmo, associée au fabriquant de radiateurs Muller, qui a mis au point cette manière originale de piloter ses chauffages. Le « fin du fin » en matière de maison intelligente est sans doute la machine à plier le linge : il suffit d’introduire chemises ou serviettes pour les retrouver soigneusement pliées à l’arrivée. Dommage, ce n’est encore qu’un concept avec un produit de démonstration sur le salon.

Téléviseurs géants ou à dérouler

Le CES est toujours l’occasion d’un concours de muscles entre les fabricants de téléviseurs. Samsung a dévoilé un écran gigantesque de 3,70 m de diagonale composé de dalles-écrans, ce qui permettra de créer des téléviseurs de toutes tailles et de toutes les formes. De son côté, LG présente un écran souple qui se roule ou se déroule, comme un écran de cinéma. Impressionnant du point de vue technologique mais est-ce vraiment utile ?

Petit tour en voiture autonome

La voiture est à l’honneur au CES de Las Vegas. Nous avons testé l’un des premiers VTC sans chauffeur. Enfin presque sans chauffeur, car une personne reste néanmoins devant le volant pour certaines manœuvres. C’est une initiative de la compagnie de VTV Lyft en partenariat avec l’équipementier américain Aptiv.

Sources : Franceinfo / Hub Institute

Vous devriez apprécier