A chacun sa perception et usage du smartphone

Tout le monde ou presque a désormais un smartphone dans la poche. Mais personne ne le perçoit tout à fait de la même manière. Alors que certains ne lui accordent qu’un intérêt et un budget très limités, d’autres le voient comme un assistant indispensable du quotidien.

L’âge est bien sûr un facteur déterminant : les jeunes utilisent beaucoup plus leur smartphone que leurs aînés. En tout cas, les répondants à notre questionnaire en ligne (3 148 personnes) s’accordent sur plusieurs points : Apple et Samsung ont la cote, le budget dépasse rarement 400 € et, globalement, la satisfaction des utilisateurs est assez moyenne.

Infographie smartphone que choisir juillet 2016

 

Afficher l'image d'origineVentes en France

Le smartphone a franchi en 2015 la barre des 20 millions d’unités vendues en France (GfK). C’est presque autant que les téléphones mobiles classiques (24,6 millions). Mais, depuis quelques années, la croissance s’essouffle : le marché semble proche de la maturité.

L’Autorité de régulation des télécoms (Arcep) estime de son côté que 71,8 millions de cartes SIM sont en circulation, soit un taux de pénétration de 108 %. Par ailleurs, depuis son maximum de près de 36 € atteint en 2005, la facture moyenne ne cesse de baisser. Elle s’établit désormais à 19,30 €. Les clients au forfait payent 21,80 € en moyenne, nettement plus que ceux qui utilisent des cartes prépayées (7,40 €).

Afficher l'image d'origineEquipement

Samsung et Apple, leaders incontestés

Les smartphones de Samsung sont les plus populaires auprès de nos lecteurs. Le fabricant coréen a su gagner la confiance des consommateurs grâce à une large gamme d’appareils constituée de modèles plus ou moins chers, plus ou moins puissants, plus ou moins grands. Ses smartphones trustent le haut du classement de nos tests en laboratoire.

Il s’agit pour la plupart de modèles haut de gamme, comme le Galaxy S6, le Galaxy S7 ou le Galaxy S7 Edge.

Même s’ils sont un peu anciens, les smartphones de Samsung restent intéressants car leurs prix chutent rapidement. Le Galaxy S5 par exemple coûte 250 €, un prix que beaucoup sont prêts à investir. Notre sondage révèle en effet que 32 % d’entre vous ont payé leur appareil entre 200 et 400 €. Seuls 11 % déboursent plus de 600 € pour s’offrir un appareil ultra haut de gamme.

Ces estimations ne tiennent pas compte des smartphones achetés dans le cadre d’une offre opérateur, avec un abonnement mobile, qui représente encore 1 cas sur 3.

Apple, qui ne vend que des iPhone, est bon deuxième (22 %) et s’inscrit comme l’unique rival sérieux de Samsung.

Les autres marques arrivent en effet loin derrière. Certaines n’ont pourtant pas à rougir des performances de leurs appareils, notamment Sony, LG ou HTC.

Preuve que les moyens marketing investis par les fabricants sont bigrement efficaces ! Même Wiko, marque peu convaincante mais très agressive en publicité, a réussi à séduire 5 % d’entre vous.

Une fois, mais pas deux ! Les clients Wiko ne sont que 10 % à affirmer qu’ils rachèteront un appareil de la marque. Ils sont 50 % chez Samsung et 70 % chez Apple. Ce désamour s’explique, en partie au moins, par des performances insuffisantes (stockage saturé, pas de 4G, etc.). Peut-être avez-vous aussi eu affaire au service après-vente déplorable de la marque.

Afficher l'image d'origine

Usages

On coupe le son en public !

Téléphoner, envoyer des messages, des courriels, consulter Internet et les réseaux sociaux, prendre des photos… Tous ces usages sont désormais adoptés par tous, même si l’âge nuance les proportions (les 18-39 ans consultent plus Twitter, Facebook et Instagram que leurs aînés, mais… ce n’est pas vraiment une surprise).

Concernant les fonctions annexes, 64 % des 18-39 ans se réveillent avec leur smartphone (contre 26 % en moyenne) mais, tous âges confondus, l’agenda est utilisé par près de la moitié d’entre vous. Au final, en moyenne, vous utilisez votre smartphone pendant 1 h 08 chaque jour. Les plus jeunes sont, là aussi, plus gourmands (2 h/jour). Et moins à cheval sur les principes : ils sont sous-représentés parmi les sondés qui estiment qu’il faut couper le son dans les lieux publics fermés (74 %) ou qu’il est impoli de relever ses courriels en compagnie d’amis (58 %).

Les boutiques en ligne App Store (iPhone) et Play Store (smartphones Android) proposent des milliers d’applications mobiles à télécharger. Mais la majorité d’entre vous n’en ont pas besoin d’autant, loin s’en faut. 38 % des sondés n’en téléchargent jamais, 43 % à peine 1 par mois. Seuls 7 % des utilisateurs téléchargent 3 applications ou plus par mois.

Satisfaction

Enthousiasme modéré

Une note de satisfaction de 7,5/10 n’est pas une bonne nouvelle pour les fabricants de smartphones. Concrètement, nos lecteurs ne sont pas « emballés ». Pour 15 % d’entre eux, c’est même la douche froide, puisqu’ils attribuent une très mauvaise note (entre 1 et 5). Le détail des résultats révèle que les « gros » utilisateurs (plus de 45 minutes par jour) sont plus satisfaits (7,8/10) que les « petits » (7,1/10). Vous êtes nombreux (60 %) à déplorer le manque d’autonomie de la batterie et le manque de stockage disponible (25 %).

Mais l’ergonomie générale des menus et la qualité de l’écran tactile (réactivité, luminosité, lisibilité) sont les premiers motifs d’insatisfaction. Notez que les clients d’Apple s’avèrent nettement plus satisfaits que la moyenne (8,1/10) : la qualité de fabrication des iPhone, leurs performances générales et la simplicité de leur interface iOS semble donc justifier leur prix élevé… À l’autre bout de l’échelle, Microsoft ne parvient pas à séduire avec son système Windows Phone. Quant à Wiko, bon dernier, il paie la piètre qualité de ses modèles bon marché.

Source : quechoisir

Vous devriez apprécier