90 000 plaintes envoyées au CSA en 2017

LE CHIFFRE :

90 000

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a reçu  presque 90 000 plaintes de la part des téléspectateurs français en 2017, soit plus du double qu’en 2016 et 10 fois plus qu’en 2015.

Le téléspectateur français dégaine donc de plus en plus facilement le formulaire des plaintes.

Qu’elles concernent les problèmes de discriminations, l’image de la femme dans les programmes, la protection des mineurs, le pluralisme dans l’information, les changements d’horaire d’un programme, sans oublier la nouvelle coiffure, un vêtement d’un présentateur ou d’une présentatrice, ces types de « saisines » sont variées.

Mais, en 2017, le CSA a reçu 39 000 plaintes pour une seule émission, la séquence homophobe de « Touche pas à mon poste », soit un peu plus que toutes celles enregistrées au cours de l’année 2016.

Quant aux autres programmes, ce sont d’une part l’altercation entre Christine Angot et Sandrine Rousseau dans « On n’est pas couché » avec 2 000 plaintes et d’autre part le débat à cinq de l’élection présidentielle et ses 1 500 réactions qui ont suscité le plus de courriers.

A l’arrivée, le CSA a infligé 3 millions € d’amende à C8, prononcé 35 mises en demeure, 7 sanctions dont 6 concernant la déontologie et une sur les quotas de diffusion.

 

Pour en savoir plus :

1  CSA

http://www.csa.fr/Espace-Presse/Interventions-publiques/Les-plaintes-sont-pour-le-regulateur-une-modalite-d-information-essentielle-Olivier-Schrameck

Vous devriez apprécier